Enquête de l’ARS en cas de Légionellose

La légionellose, maladie infectieuse bactérienne, parfois mortelle, fait partie des maladies à déclaration obligatoire qui déclenche automatiquement une enquête environnementale réalisée par les services santé environnement des ARS.

Les légionelles vivent dans les réseaux d’eaux chaudes sanitaires (canalisations, pommeaux de douche) sans oublier les thermes ou bains à remous. On les trouve surtout dans les réseaux collectifs (hôtels, campings,  hôpitaux) du fait de la taille des circuits d’eau. La grande majorité des contaminations humaines se fait à partir de ces installations.

Un cas avéré déclenche une enquête de l’ARS, qui prend contact avec le patient pour savoir quels ont été les lieux qu’il a fréquentés pendant les 10 jours précédant. Cela permet d’identifier une source potentielle d’exposition, et de rechercher d’autres cas de légionellose. Ensuite, une visite des lieux est faite et des prélèvements sont réalisés.

Fermeture, restrictions d’activités ou d’usage d’eau, mise hors service de locaux ou d’équipements, nettoyage, désinfection, renforcement de l’entretien et de la surveillance sont autant de mesures que l’ARS peut imposer.

Source : www.santeenvironnement-aquitaine.fr – 21/03/2014