Légionellose : condamnation du directeur de l’hôpital de Sarlat

Le tribunal a requis 18 mois de prison avec sursis et 20 000€ d’amende contre l’ancien directeur de l’Hôpital de Sarlat pour homicide et blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence. Un patient était décédé de la légionellose, contracté dans l’établissement.

L’entreprise chargée de l’entretien des TAR a également été poursuivie alors que des amendes d’un montant important (jusqu’à 100 000€) ont été réclamées auprès de l’Hôpital.

Source : AFP Juin 2010

Spécialiste de la désinfection des circuits d’eau, ARèS Solutions intervient au niveau national.