Légionelles à Reims : désinfection des réseaux d’eau

Un cas de légionellose détecté à Reims (51) Une personne a été hospitalisée. L’hypothèse la plus probable serait la propagation de la bactérie dans le réseau d’eau chaude.

Il est conseillé d’éviter d’utiliser la douche et l’eau chaude au lavabo pendant environ 4 semaines.
Face à cette situation, l’organisme logeur a lancé une opération de maintenance de chloration dans la chaufferie soupçonnée.

320 locataires de la résidence sont concernés par cette mesure de restriction.

A l?heure actuelle, l?origine de la contamination et le lieu restent encore à déterminer. Par mesure de précaution, le Foyer Rémois a distribué aux locataires desservis par le même réseau d?eau chaude sanitaire une note d?information ainsi qu?une brochure sur la légionellose émanant du Ministère de la Santé.

Dans le même temps, si rien n?établit une relation de cause à effet, le bailleur prend toutes les précautions nécessaires. En accord avec la DRDASS, le Foyer Rémois a mis en place un protocole de traitement du réseau d?eau chaude sanitaire par chloration et engage une action de remplacement des équipements (brise jets, flexibles et pommes de douches) dans les 320 logements concernés par cette action préventive.

Extrait du site France 3 Lorraine – 03/07/2009